Après la fin

Fofo privé sur le RP post apo AF


    Après la fin...

    Partagez
    avatar
    Barney.R

    Messages : 9
    Date d'inscription : 07/11/2012

    Re: Après la fin...

    Message  Barney.R le Jeu 8 Nov - 18:58

    Le réveil n'était pas très agréable. J'avais un goût de métal dans la bouche et une douleur lancinante dans la nuque. Je me redressais lentement, essayant de voir où la personne qui m'avait frappée m'avait emmenée. À ma grande surprise elle ne m'avait déplacée que de quelques mètres, juste à côté de l'agent de police. Ce pauvre gars avait dû ce suicidé de désespoir.

    La rue était toujours aussi déserte, mais pendant un moment j'eus l'impression d'entendre une conversation assez proche. En face de moi, un homme était assis sur un morceau de plâtre. Je voyais très clairement sont visage. Un visage dur, sans émotion. Sont crâne était parfaitement lisse et il tenait une arme de petit calibre. Nos regards se croisèrent, puis il me sourit.

    - Salut mon gars. Tu bouges t'es mort.


    Il avait une voix rauque et sans intonation particulière. Il pointa alors l'arme sur moi et imita le bruit de la détonation avant de partir d'un rire sans joie. Il fallait que j'agisse et pour ça, il fallait que je sois bien assis. Je décidais donc de me redresser. Ma main gauche effleura alors quelque chose de froid. Il ne me fallut que quelques secondes pour deviner qu'il s'agissait de l'arme de l'agent de police. Sans montrer ma peur, je m'adressais à l'homme.

    - Qu'est-ce que vous me voulez ?

    - Ce que je te veut à toi ? Rien de spécial. Je vais seulement te tuer.
    Mais avant je voulais simplement entendre le son de ta voix. J'adore entendre la voix de mes futurs victimes.


    Soudain, trou noir. Ce n'est plus moi qui agis, mais mon instinct de survie. Je faufile ma main vers celle du cadavre. Je retrouve du premier coup l'arme, que j'extirpe avec rapidité. Je vise l'homme et tire deux fois. Il ne s'y attendait pas du tout, car j'ai pu voir dans son regard de l'incrédulité. La première balle passe au-dessus de son épaule. La seconde lui arrache l'oreille droite.

    Il hurlait comme un goret. Je me levais alors, sans demander mon reste et partait tout droit, sans savoir où j'allais. J'entendis derrière moi un " Je t'aurais espèce de petit enculé !" suivi de trois détonations. Sans me retourner, je répondis aux coups de feu. Je ne savais pas si je l'avais touché, mais il avait cessé de tirer.

    Je traversais une maison éventrée lorsque, à bout de souffle, je m'écroulais dans ce qui ressemblait à une cuisine.
    avatar
    Red

    Messages : 26
    Date d'inscription : 06/11/2012

    Re: Après la fin...

    Message  Red le Jeu 8 Nov - 19:16

    " Désolé mon gars, mais j'ai du Doliprane si tu veux "

    Le regard vide et compatissant du fermier agaça Rednitz au plus haut point. Sérieusement, du Doliprane ? Ce mec se foutait de sa gueule, c'était clair et net. La colère le gagnait rapidement et il ne faudrait pas plus longtemps pour qu'il lui saute dessus.

    L'autre avait l'air désemparé : il lui lançait des regards pleins de détresse, puis se tournait vers ses camarades, avant de le dévisager de nouveau. Le toxicomane hésita encore un peu puis se résigna. Cela ne servait à rien de toute façon, il n'en aurait pas la force... et les autres risquaient de riposter aussi. Les bras croisés, posés sur ses genoux repliés, Rednitz se mit à sangloter doucement.
    avatar
    Iris

    Messages : 20
    Date d'inscription : 06/11/2012
    Localisation : Je ne sais pas... Je ne sais plus.

    Re: Après la fin...

    Message  Iris le Jeu 8 Nov - 19:39

    J'avais faiblis... Je m'étais réfugiée derrière le jeune homme. Cela ne devait plus jamais arriver, je peux me battre et je peux défendre mes amis. Jade ne doit pas avoir une image de moi faible et vulnérable. Je la protègerais, y compris de moi-même. Je m'approchai du garçon pour lui parler sans que la petite puisse entendre.

    "Je suis désolée de ce moment de faiblesse. Ça n'arrivera plus. Je veux et peux me battre, je l'ai fais dans le passé. J'ai quelques connaissances pour me battre à mains nues ou avec un petit couteau et je pense pouvoir me démerder avec un flingue. Tu m'a l'air robuste et confiant, j'imagine que tu n'es pas sans défense non plus."

    Comme Jade nous regardait, je changeai de sujet.

    "Sinon, elle c'est Jade, moi Iris. Et toi, tu t'appelle comment ?"

    Après ces mots un frisson parcouru mon échine. Je l'avais entendu. J'en était certaine. L'une des voix. Je suis encore assez lucide pour savoir qu'il s'agit de mon imagination et pour la contrôler, mais le serais-je encore longtemps ? Ils te tueront et te trahiront. Débarrasses-toi d'eux pendant que tu le peux encore... Non. Je ne les tuerais pas, la ferme ! Et merde, voilà que je me remets à parler avec... Il me faut un médicament. Et vite.


    Dernière édition par Iris le Dim 11 Nov - 18:38, édité 1 fois
    avatar
    Muchon
    Admin

    Messages : 32
    Date d'inscription : 06/11/2012
    Localisation : Sur le monde

    Re: Après la fin...

    Message  Muchon le Jeu 8 Nov - 20:53

    "Lionel. Et je ne sais absolument pas si je saurai me battre ou non. Je ne sais plus rien de mon passé."
    J'avais prononcé ces derniers mots plus doucement, uniquement pour Iris. Je me sentais tel un leader, au milieu de tout ce bordel. Plusieurs personnes nous avaient rejoint, et toutes s'adressaient à moi comme si j'étais le responsable. Or, je n'étais rien de plus qu'un homme... Mais si on attendait de moi de prendre les devants, je le ferais.

    Dans l'intervalle, plusieurs autres coups de feu avaient été tirés - et plus proches, cette fois. Je rampai jusqu'à l'entrée de la rue, mais je ne vis que le bout d'un manteau entrer dans la maison à côté du bar. Non, on avait entendu des cris, ça devait être un règlement de compte, pas un fou agissant seul. Il fallait agir vite si nous voulions pouvoir le faire réellement.

    "Jean-Michel, occupe toi de monsieur seringue. C'est le bon moment pour arrêter ça, mais il va falloir le contenir. Iris, tu fais comme tu le sens, soit tu gardes Jade, soit tu m'accompagnes. En tous les cas, je vais voir ce qu'il se passe là bas. Les murs sont presque tous écroulés, j'aurai pas de mal à rentrer sans trop me faire voir, enfin... J'espère."

    Je ne fis pas plus attention à ce qu'il se passait : je tournai les talons, et je longeai le mur, jusqu'à pouvoir voir, en faisant dépasser légèrement ma tête vers le sol, ce qu'il se passait dans la maison à côté.
    avatar
    Jade H.

    Messages : 21
    Date d'inscription : 06/11/2012

    Re: Après la fin...

    Message  Jade H. le Jeu 8 Nov - 22:58

    Il se passait plein de trucs et moi je comprenais pas trop tout. Alors je restais avec Iris.
    Y a eu des gens qui ont parlé de seringues et de "doprilanane" et je savais pas c'était quoi. Y a eu des gros bruits dehors, aussi, qui ont inquiété tout le monde. Et puis le monsieur aux gros cheveux est sorti... Moi, les gros bruits, je les trouvais pas rassurants, je voulais rester ici avec Iris. Je me serrai contre elle. J'attendais.
    avatar
    Iris

    Messages : 20
    Date d'inscription : 06/11/2012
    Localisation : Je ne sais pas... Je ne sais plus.

    Re: Après la fin...

    Message  Iris le Ven 9 Nov - 12:46

    Jade se serrait contre moi. Hors de question de suivre Lionel, elle avait besoin de moi. Mais pourquoi n'a-t-il aucun souvenir de son passé ? Quel chanceux... Si seulement c'était aussi mon cas... Je m'approchais des deux hommes restant tout en portant Jade dans mes bras.

    "Bon les gars, on risque de passer pas mal de temps ensemble. Cette grande fille c'est Jade et moi c'est Iris. Si j'ai bien compris toi c'est Jean-Michel."

    Je jetais un regard au drogué. Son regard fuyant, tremblant, remplie de peine et de terreur me rappelai affreusement le mien dans certaines circonstances. Je posai Jade à côté de moi puis fouillai dans mes poches. J'avais le choix, sacrifier un de mes médocs en sachant qu'il y a un risque que ça ne lui fasse pas effet, ou les garder égoïstement en prenant le risque de le voir péter les plombs. Jade continuait de me serrer contre elle. Je m'agenouillai près du drogué et lui murmurai à l'oreille "Bon, j'ai pas ce que tu recherches, par contre tu peux tester un truc si tu veux, c'est un genre de calmant. T'as rien à perdre à essayer, y'a pas d'effet secondaire, c'est juste une gélule. Alors, tu tentes ? "

    Pendant que j'attendais une réponse, Jade s'amusait avec mes cheveux et Jean-Michel me regardait d'un air interrogatif.
    avatar
    Red

    Messages : 26
    Date d'inscription : 06/11/2012

    Re: Après la fin...

    Message  Red le Ven 9 Nov - 18:12

    Le type aux cheveux longs avait dit quelque chose mais Rednitz était trop perdu dans ses pensées pour comprendre quoi que ce soit. Il avait simplement levé les yeux en entendant le mot "seringue", juste au moment de voir l'homme se diriger vers la porte.

    La jeune femme s'approcha alors en se déplaçant au ras du sol, sans doute pour rester dissimulée. Après avoir déposé la petite fille à côté d'elle et fait les présentations, elle s'agenouilla à ses côtés. Le toxicomane prit peur et se referma un peu plus sur lui-même, persuadé qu'elle lui voulait du mal. A sa grande surprise, elle lui présenta une plaquette de gélules :
    "Bon, j'ai pas ce que tu recherches, par contre tu peux tester un truc si tu veux, c'est un genre de calmant. T'as rien à perdre à essayer, y'a pas d'effet secondaire, c'est juste une gélule. Alors, tu tentes ? "

    Rednitz était stupéfait. "Tester un truc" ? Sans rien en contrepartie ? En plus de ça, le regard d'Iris l'inquiétait... il dégageait quelque chose de malsain. Comme ses potes qui perdaient les pédales après avoir pris un truc bizarre. Et pourtant, elle paraissait compatir à son mal-être.

    Sa raison lui laissait penser que c'était dangereux mais il se sentait trop mal. Il prit la plaquette d'une main tremblante, décapsula une gélule en prenant garde de ne pas la laisser tomber, et l'avala. Plusieurs secondes s'écoulèrent. Le fermier le regardait avec un drôle d'air, la fillette jouait avec les cheveux de la femme qui affichait quant à elle un léger sourire. D'un coup, il n'avait plus froid et les tremblements diminuèrent. Il se sentait rassuré, un peu plus lucide même alors qu'il lui rendait la plaquette :
    "Merci... ça va un peu mieux. Moi c'est Eri... Red. Tout le monde m'appelle Red dans le quartier."

    Il s'était rattrapé à temps. Si l'un d'eux était flic, ou s'ils en connaissaient un, ils auraient pu le retrouver plus tard pour le jeter en taule.

    Iris s'adossa à nouveau au comptoir pour ranger ses médicaments tandis que Jade, la fillette, cherchait à les attraper pour mieux les voir. En vain, la jeune femme parvint à les glisser vivement dans sa poche. Pour sa part, Rednitz ressentait encore le besoin de se droguer malgré l'aide inespérée dont il venait de bénéficier. Il osa jeter un coup d’œil par-dessus le comptoir : le dreadeux cherchait à regarder dans la pièce d'à-côté et dehors, un mouvement attira l'attention du toxicomane. L'homme chauve aperçu plus tôt saignait de la tête et traversait la rue nerveusement.

    "Eh psst ! Pssstt !! Toi là, par terre ! Fais gaffe, y'a un mec qui arrive vers nous !"
    lança-t-il en chuchotant le plus fort possible.

    avatar
    Barney.R

    Messages : 9
    Date d'inscription : 07/11/2012

    Re: Après la fin...

    Message  Barney.R le Ven 9 Nov - 19:19

    Ma jambe droite me faisait mal. Enfin, ma prothèse plutôt. Je m'étais cogné contre le rebord du mur avant de m'écrouler par terre. Immédiatement, j'effectuais un demi-tour sur moi-même, pointant l'arme vers l'ouverture. J'étais complètement tétanisé, car non seulement je risquais de vivre mes derniers instants, mais aussi parce que je ne savais même pas si j'avais encore des balles dans cette foutue arme.

    Soudain, j'entendis des bruits de pas, venant de deux directions différentes. L'un venait du cinglé au crâne rasé et l'autre venant de la fenêtre de la cuisine. Je ne savais plus où visé. À la dernière seconde, je décidais de viser en direction du cinglé. Et ce fût le bon choix.

    Il arriva en courant, une main essayant de stopper les saignements de son oreille et l'autre tenant fermement son arme. Sans réfléchir, j'appuyais sur la gâchette deux fois. À mon grand étonnement, les deux balles touchèrent leur cible. Elles allèrent se loger dans sa gorge. L'homme avança encore de quelques pas, puis s'écroula, mort.

    Les autres pas s'étaient arrêtés, comme si la personne hésitait à continuer. J'étendis ma jambe gauche pour ramener l'autre arme vers moi puis la pris en main.

    - Je ne sais pas qui vous êtes, vous dehors, mais je vous préviens, je suis armé et je suis plus à un cadavre prêt. C'est lui qui a commencé à vouloir me tuer, pas le contraire ! Alors, maintenant vous allez avancer lentement, les mains sur la tête.

    J'avais essayé de prendre une voix assurée. Ça n'avait pas fonctionné
    avatar
    Anna O.

    Messages : 18
    Date d'inscription : 07/11/2012
    Localisation : Dans une ville en ruines

    Re: Après la fin...

    Message  Anna O. le Sam 10 Nov - 14:06

    Le monde était devenu fou ?!
    Les détonations résonnaient encore dans mes oreilles, alors que j'étais accroupie derrière un tas de gravas et que j'essayais de me souvenir des évènements qui m'avaient menés ici, dans ce bar, et qui avaient précédés ma perte de conscience.
    Rien à faire. Juste le souvenir d'un souffle chaud qui avait projeté tout le monde à terre, faisant exploser les vitres, ébranlant les murs de l'établissement.
    Fait rassurant, je savais qui j'étais. Je m'appelais Anna, j'avais 22 ans, je détestais les épinards, je ne m'entendais pas très bien avec ma mère... Et c'était à peu près tout. Rien d'autre ne me revenait. J'avais pris un sérieux coup sur la tête.
    Et apparemment, je n'étais pas la seule, tout ceux présents ressentaient à peu près la même chose.
    Un des mecs se leva et se dirigea vers l'extérieur suite à deux nouveau coups de feu.

    J'approchai de la sortie prudemment et prononçai d'une voix tremblante :
    «Je ne pense pas qu'aller vers un gars qui a un flingue soit très judicieux...»
    avatar
    Muchon
    Admin

    Messages : 32
    Date d'inscription : 06/11/2012
    Localisation : Sur le monde

    Re: Après la fin...

    Message  Muchon le Dim 11 Nov - 11:13

    Le choix était maintenant mien. D'un côté, derrière moi, une frêle voix féminine me conseillait de ne pas avancer davantage ; devant moi, un des tireurs - le seul survivant apparemment - m'invitait à le rejoindre sans grande sympathie. Peu importe ce que je décidais, ma vie pouvait en dépendre. Chouette !
    "T'en fais pas, je vais y aller. Si ce mec est armé, il pourra nous être utile, et son flingue tout autant.", dis-je d'abord à la jeune fille derrière moi. Mon choix était fait. Il ne me restait plus qu'à l'annoncer à mon nouvel ami !
    "Je vais avancer, monsieur. Je vais mettre mes mains en évidence, je ne suis pas armé. Je veux juste savoir ce qu'il s'est passé. Il a déjà essayé de vous abattre, vous vous êtes défendu, et vous l'avez descendu, il n'y a pas de mal à protéger sa vie. Moi, je n'ai rien contre vous, je veux qu'on discute. La situation est déjà désespérée, je pense que vous l'avez remarqué... Mais je sais quoi faire pour empêcher que ça empire. Et j'aurai besoin de votre aide. Alors évitez de me refroidir s'il vous plait..."

    Tout en prononçant ces quelques mots, je passais de l'autre côté, les mains, vides, à côté du visage. A ma grande surprise, je n'étais pas inquiet. J'avais confiance, je sentais que tout se passerait bien. Dans ma poche, la chaleur de la plaque de métal noire m'apaisait. Doucement, je m'approchai de l'homme, posé sur le sol. Je ne pouvais qu'attendre sa réponse...
    avatar
    Barney.R

    Messages : 9
    Date d'inscription : 07/11/2012

    Re: Après la fin...

    Message  Barney.R le Dim 11 Nov - 14:09

    Sa réponse ne se fit pas attendre

    "Je vais avancer, monsieur. Je vais mettre mes mains en évidence, je ne suis pas armé. Je veux juste savoir ce qu'il s'est passé. Il a déjà essayé de vous abattre, vous vous êtes défendu, et vous l'avez descendu, il n'y a pas de mal à protéger sa vie. Moi, je n'ai rien contre vous, je veux qu'on discute. La situation est déjà désespérée, je pense que vous l'avez remarqué... Mais je sais quoi faire pour empêcher que ça empire. Et j'aurai besoin de votre aide. Alors évitez de me refroidir s'il vous plait..."

    Il avançait lentement, les mains en face de lui comme je lui avais demandé. Je n'arrivais pas à voir sont visage, mais je distinguais dans sa voix qu'il était plutôt jeune. J'avais du mal à me calmer. Mon doigt voulait absolument appuyer sur la détente, mais mon cerveau refusait.

    " Faites le tour, ok ? Et laissez vos mains en face de vous. Tant que vous m'obéirez tout ce passera bien pour vous et pour moi. Faites quand même attention à ne pas glisser sur le cadavre de ce fou furieux."


    Cette fois-ci, ma voix avait changé. Elle paraissait plus assurée.
    Mes mains devenaient moites et ma prothèse me faisait souffrir. Je devais absolument la remettre en place. Mais pas avant que je sois sûr que l'homme ne soit pas une menace.
    avatar
    Lucia M.

    Messages : 31
    Date d'inscription : 11/11/2012

    Re: Après la fin...

    Message  Lucia M. le Dim 11 Nov - 15:01

    "Où suis-je?" Les seuls mots que je pu prononcer devant le désert de ruines qui se dressait devant moi.
    De toute part des cadavres gisaient, l'odeur mortuaire délecta mes papilles. Au lieu de la peur, un rire nerveux monta dans ma gorge. Oui, je me souvient à présent, cet homme... il faut trouver le mal, mais qui ? où ? Quel cauchemar.
    Adosser a un mur brûlé, je regarde le bracelet d'Iris. Non, je suis bien là, je me perd dans mes pensées. Après avoir secouer la tête de gauche à droite, je remémore mes souvenirs.

    "Lucia, 23 ans, 1 mètre 68 , au service du FBI"

    Je commence à marcher dans une rue ayant pour décors.. des morts.

    "bon dieu, où suis-je tombée?"

    avatar
    Muchon
    Admin

    Messages : 32
    Date d'inscription : 06/11/2012
    Localisation : Sur le monde

    Re: Après la fin...

    Message  Muchon le Dim 11 Nov - 17:48

    "Faites le tour, ok ? Et laissez vos mains en face de vous. Tant que vous m'obéirez tout ce passera bien pour vous et pour moi. Faites quand même attention à ne pas glisser sur le cadavre de ce fou furieux."
    Sa voix avait changé, et en bien. Il semblait bien moins instable. Bon point pour moi. Mais il restait toujours de la douleur dans ses mots, et ça c'était mauvais pour moi. Il était temps de se montrer.
    Par petits pas, je vis apparaître le corps de l'homme, assis à terre, collé à un mur à moitié écroulé. Il était blessé, d'où sa méfiance...
    "Ecoutez, vous vous êtes fait tirer dessus. Derrière moi, il y a un bar aussi détruit que le reste, avec des gens assez dévastés aussi, mais surtout qui peuvent vous aider. Il y a de quoi calmer la douleur, et vous procurer les premiers soins, là-bas. Armé comme vous l'êtes, vous ne risquez rien, il n'y a personne de menaçant. Un paysan, un drogué, deux jeunes filles et une gamine. Vous devriez venir...
    avatar
    Barney.R

    Messages : 9
    Date d'inscription : 07/11/2012

    Re: Après la fin...

    Message  Barney.R le Dim 11 Nov - 18:05

    "Ecoutez, vous vous êtes fait tirer dessus. Derrière moi, il y a un bar aussi détruit que le reste, avec des gens assez dévastés aussi, mais surtout qui peuvent vous aider. Il y a de quoi calmer la douleur, et vous procurer les premiers soins, là-bas. Armé comme vous l'êtes, vous ne risquez rien, il n'y a personne de menaçant. Un paysan, un drogué, deux jeunes filles et une gamine. Vous devriez venir..."

    " Je n'ai pas été touché par balle. J'ai seulement un léger problème de prothèse. Je ne suis pas tellement enclin à fréquenter des gens en ce moment, alors je vous le dis clairement, mes armes restent avec moi, peu importe la situation. Je connais ce quartier comme ma poche, vu que j'y habite. À la moindre embrouille, je disparais.

    En avançant de quelques mètres, vous pourrez voir l'entrée de la maison, enfin ce qu'il en reste. Vous allez entrer et vous poster juste devant le cadavre, pas plus proche et toujours les mains en face de vous. Si les gens vous voit d'où vous êtes, levé votre pouce vers le haut, pour leur dire que tout va bien."


    J'avais parlé aussi rapidement que le pouvait mon élocution, pour ne rien oublier. J'avais encore peur, mais beaucoup moins qu'avant. L'homme ne semblait pas menaçant, mais je ne voulais pas être imprudent. Je contrôlais la situation. Pour l'instant.
    avatar
    Red

    Messages : 26
    Date d'inscription : 06/11/2012

    Re: Après la fin...

    Message  Red le Dim 11 Nov - 18:18

    L'homme aux dreadlocks s'était tapi derrière le montant de la vitrine, et par chance, le chauve ne s'en rendit pas compte. Ce dernier disparut en pénétrant dans la maison adjacente et deux coups de feu retentirent, suivis d'un bruit lourd. Lionel - c'est comme ça qu'il s'appelait - se releva, sortit du bar avec de grandes précautions, puis engagea la conversation avec quelqu'un de l'autre côté du mur. Sa voix était étouffée et Rednitz ne perçut pas bien ses paroles.

    Il décida donc de se lever pour suivre son nouveau camarade. Il observait nerveusement tout ce qui pouvait se passer dehors. Et justement, il ne s'y passait rien. Son prédécesseur était désormais dehors et tenait ses mains en l'air. Il ne paraissait pas inquiet, lui faisant signe que tout allait bien. Le toxicomane était rassuré et entendait maintenant clairement la voix qui provenait de l'autre pièce : elle était sereine et certainement pas menaçante. Il poussa un soupir de soulagement et relaya le signal à ceux qui étaient dissimulés derrière le comptoir. Le chauve n'avait pas survécu.
    avatar
    Muchon
    Admin

    Messages : 32
    Date d'inscription : 06/11/2012
    Localisation : Sur le monde

    Re: Après la fin...

    Message  Muchon le Dim 11 Nov - 18:32

    La demande, ou plutôt l'ordre, était claire et précise. Mes yeux se posèrent d'abord vers le bar, et je pus voir le drogué. Comme demandé, je lui fis signe que tout allait bien, et il sembla soulagé. Je le vis faire circuler le message, et je pus donc me mettre en mouvement. Après une grande respiration, je commençai à marcher. Lentement, faisant des pas relativement réduits, je m'approchai de l'entrée de la maison et donc du cadavre, mais sans non plus y passer des heures. Il ne fallait pas trop faire patienter un homme armé et blessé...

    J'arrivai donc devant le fameux cadavre, troué deux fois, et privé d'une oreille, à première vue. Manœuvre effectuée, chef...
    "J'y suis. Je fais quoi maintenant, monsieur... Monsieur qui ?
    avatar
    Dacre

    Messages : 29
    Date d'inscription : 06/11/2012
    Age : 25
    Localisation : Plus chez moi... Dans une ville en ruine avec des...Hum des "gens"...

    Re: Après la fin...

    Message  Dacre le Dim 11 Nov - 18:35

    Le Lionel c'était foutue derrière une vitre, et était ensuite sortie du bar, je me retourne vers Iris et la petite Jade.

    " Vous avez besoin de quelques choses ? De l'eau peut-être où un truc à manger ? J'ai tout ça dans le panier ! "

    Puis je jette un regard vers l'autre voir si ça allais, il regarder la scène apparemment, et se mit à suivre le type là avec ces "dreadlocks" quand à moi, qu'est-ce que je pouvais faire ? A part veiller au bon soins des deux filles et à regarder un peu partout. Puis comme on était dans un bar j'ai eu la chance de trouver une petite bouteille de whisky. J'allais pas boire même si j'en avais une forte envie mais c'est avec le coeur lourd que je brisé la bouteille histoire de m'en servir au cas où a force d'avoir traîné et même déclencher quelques bagarres dans les trous à rats du coin, une bouteille cassé ferait l'affaire.
    avatar
    Lucia M.

    Messages : 31
    Date d'inscription : 11/11/2012

    Re: Après la fin...

    Message  Lucia M. le Dim 11 Nov - 18:40

    Arrivée au bout de la ruelle macabre, apercevant un homme dans un bar, je stoppais net. Mon fidèle pistolet en main, avançant en couverture, je ne quittais des yeux cet étranger. J'avançais vers ma cible, regardant à ma gauche et à ma droite, quand mes talons aiguilles décidèrent de se rebeller.

    Encore un trou de mémoire, j'étais apprêter comme pour une soirée, où ce genre de chose, mais ce n'étais pas l'heure de réfléchir à ma tenue vestimentaire.

    *shrrrk*

    Malgré mes efforts pour ne pas embrasser délicatement le sol, je m'étalais de tout mon long sur un tas de planches calcinés et laissa échapper un cri strident.

    "Merde... foutu godasse"





    avatar
    Barney.R

    Messages : 9
    Date d'inscription : 07/11/2012

    Re: Après la fin...

    Message  Barney.R le Dim 11 Nov - 18:53

    L'homme mit à exécutions mes ordres et se dirigea vers l'entrée, jusqu'à être face au cadavre. Il ne semblait pas gêné par l'odeur pestilentiel que dégageait le corps et encore moins par le sang qui formait une marre conséquente autour de sa tête.

    Il s'adressa à moi d'un ton posé, sans aucune méchanceté.

    "J'y suis. Je fais quoi maintenant, monsieur... Monsieur qui ?"

    Bien. Vous pouvez m'appeler Barney. Vous allez rester là, pendant que je vais me lever et remettre en place cette foutu prothèse.

    Je joignais alors la parole au geste, me levant difficilement. Ma prothèse était déboîtée de quelques millimètre. Je la remis en place sans difficulté. La douleur s'estompa, jusqu'à devenir un léger picotement dans mon moignon. J'avais arrêté de viser l'homme, mais gardais toujours l'arme de l'agent dans la main et l'autre entre mon pantalon et ma ceinture.


    Parfait. Maintenant nous allons dans le bar. Passez en premier, je vous suis. Je ne compte pas vous tuer d'une balle dans la tête, ne vous en faites pas.


    Je laissais échapper un rire gras, sans aucun amusement. L'homme n'était pas plus amusé que moi et acquiesça en faisant demi-tour.

    Un instant plus tard, nous nous dirigions vers le bar.
    avatar
    Iris

    Messages : 20
    Date d'inscription : 06/11/2012
    Localisation : Je ne sais pas... Je ne sais plus.

    Re: Après la fin...

    Message  Iris le Dim 11 Nov - 19:14

    Mon médicament semblait avoir fait effet sur le drogué surnommé "Red". Pourquoi ne donnait-il pas son véritable nom ? Enfin, ce n'était pas le plus important. Si il devient dépendant des gélules, cela posera problème, j'en ai besoin. Jade tira assez brutalement mes cheveux ce qui me fis perdre le fil de ma pensée. Je la pris sur mes genoux et sortis un stylo de ma poche ainsi qu'un petit morceau de papier. J'avais pris quelques cours de dessin, ce qui n'avait servit à rien puisque je dessinais relativement mal. En revanche, je savais dessiner approximativement une chose, une seule et unique : les chats. Je dessinais donc un chaton puis tendis le dessin à Jade. Elle le prit puis me regarda étonnée.

    "Tiens, un petit chat que tu peux ranger dans ton collier. C'est vrai, il ressemble un peu à un lapin constipé mais bon... "

    Soudain, un cri strident parvint à mes oreilles. C'était le cri d'une femme, sans aucun doute. Je me relevai en déplaçant Jade à côté de moi. Je ne pouvais pas la défendre comme ça... Il me fallait une arme. Oui une arme... Pour tous les tuer, tous ! Une petite balle dans la tête, un coup de couteau dans les poumons... Tu sais le faire, n'est-ce pas Iris? Évidement, tu l'as déjà fait... Je tentais de rester le plus calme possible, du moins d'en avoir l'air. L'une des voix était là. L'une d'entre elles était revenue. Et chiotte... Tu n’existes pas ! Tu es le fruit de mon imagination. Tu n'existes pas... Je... Je ne suis pas folle... Je dois avaler un médicament. Maintenant ! Je saisis une gélule et l'avala rapidement. Après avoir respiré calmement, je repris mon courage et me retournai vers Jade. Elle était si petite, si belle, si gentille, si douce, si... fragile... Je m'assis près d'elle et l'enlaçai en retenant mes larmes. Tout ira bien... Il le faut...
    avatar
    Jade H.

    Messages : 21
    Date d'inscription : 06/11/2012

    Re: Après la fin...

    Message  Jade H. le Dim 11 Nov - 22:21

    J'étais en train d'essayer d'ouvrir le collier mais c'était dur, et puis j'ai dû arrêter parce qu'Iris elle m'a pris dans ses bras alors je pouvais plus bien bouger. J'ai failli lâcher son dessin, même, mais je l'ai serré pour pas le lâcher parce qu'il était trop cool comme chat.

    J'ai pas trop compris pourquoi elle me prenait dans ses bras mais je m'ai laissé faire, parce que j'étais pas rassurée du tout. Y a le paysan qui cassait des bouteilles, des gros bruits secs dehors qui inquiétaient tout le monde, et Gros-Cheveux qui s'en allait et tous les autres qui avaient l'air de trouver ça inquiétant aussi...
    J'étais bien, dans ses bras. Mais elle, elle avait l'air bizarre. Peut-être elle était un peu malade, parce qu'elle a pris un cachet.

    Je commençais à me demander un truc. Peut-être je devais en parler à Iris mais là il se passaient trop de trucs, et en plus j'avais peur de passer pour un bébé. Et j'étais plus un bébé !
    avatar
    Lucia M.

    Messages : 31
    Date d'inscription : 11/11/2012

    Re: Après la fin...

    Message  Lucia M. le Lun 12 Nov - 17:11

    Je regardais les deux hommes se diriger vers une sorte de bar. Je me remit sur mes deux jambes et avant d'avancer prit soin de détacher l'autre talon sans faire aucun bruit. Mon Beretta 950 en main, je m'approche des deux hommes, aucun d'eux ne semble remarquer ma présence. Que faire ? Sont ils des ennemis ? où bien... des alliés ? Je me méfie toujours des inconnus. Je décide de les observer un instant. L'un des deux hommes armé, à l'air mal en point. Le second a de longs cheveux et une certaine assurance. Mon pas emboîte le leur et je me poste à l'arrière des deux hommes, dans une discrétion surprenante. L'angoisse m'envahit et fendant l'air silencieux, haussant le ton, je les interpelles : "Ne...bougez..plus"
    avatar
    Anna O.

    Messages : 18
    Date d'inscription : 07/11/2012
    Localisation : Dans une ville en ruines

    Re: Après la fin...

    Message  Anna O. le Jeu 15 Nov - 9:15

    Pourquoi ils s'arrêtent en plein milieu de la rue ? Pourquoi ont-ils l'air pétrifiés ? J'observais les deux mecs depuis quelques minutes, et quelque chose semblait les avoir immobilisé. Je me dirigeai vers une fenêtre dont un seul carreau tenait encore debout, les autres ayant été soufflés par l'explosion. La raison de leur immobilité m'apparut tout de suite : Une femme, avec un pistolet dans la main, les tenait en joue, et elle n'avait pas l'air sympathique... Les autres gens présents dans le bar ne s'en étaient pas encore aperçu, je fis signe à Jean-Michel-je crois qu'il s'appelait vraiment comme ça, le pauvre-qui s'approcha lui aussi. Il fronça les sourcils, il pensait la même chose que moi.
    Je lui murmurai le plus discrètement possible : "Si elle commence à tirer, il ne faut pas hésiter à partir, j'ai pas envie de crever, et on a une gamine sous notre responsabilité... Par l'arrière salle, il y a une issue."
    Comment je savais cela ? Aucune idée, peut être n'était-ce pas la première fois que je venais dans ce bar ?
    Il acquiesça d'un hochement de tête et continua d'observer la scène par la fenêtre.
    avatar
    Dacre

    Messages : 29
    Date d'inscription : 06/11/2012
    Age : 25
    Localisation : Plus chez moi... Dans une ville en ruine avec des...Hum des "gens"...

    Re: Après la fin...

    Message  Dacre le Jeu 15 Nov - 17:16

    Les deux guss se regardait et à cela venait de s'ajouter une gonzesse armé crémildiou pourquoi confier un flingue à une nana, c'pas fait pour elle ! Enfin bref, une autre gamine est venue s'ajouter au petit groupe, elle semblait inquiète de la situation tout comme moi et m'avait expliqué un peu son plan en cas de pépin.

    " Si elle commence à tirer, il ne faut pas hésiter à partir, j'ai pas envie de crever, et on a une gamine sous notre responsabilité... Par l'arrière salle, il y a une issue. " , avait-elle dit. Je lui avais juste fait un hochement de tête comme réponse et j'ai jeter un p'tit regard rapidos (mais sans razmo) à Jade et Iris, puis j'observer à nouveau la scène et les alentoures du bar. Puis j'tourne ma tête vers la nouvelles et lui murmure,

    " Attendons de voir comment ça va évoluer et si effectivement ça pète on s'barre d'ici comme vous l'avez dis et le plus vite possible... "

    Mais pour le moment on pouvait s'croire dans un vrai duel digne des western avec cet longue attendent qui commençais à nous peser lourd sur les épaules et les nerfs...
    avatar
    Muchon
    Admin

    Messages : 32
    Date d'inscription : 06/11/2012
    Localisation : Sur le monde

    Re: Après la fin...

    Message  Muchon le Jeu 15 Nov - 17:41

    "Ne bougez plus..."
    Merde. Merde, merde, merde. C'était vraiment pas le moment pour qu'un nouveau fou - une folle plutôt, à sa voix - ait envie de nous descendre. Même sans le voir, je sentais qu'elle nous tenait en joue. Et je savais que mon presque nouvel ami aurait surtout envie de la plomber, la discussion ne semblait pas son fort. Mais je devais éviter tout problème.
    "Ecoutez, madame, on veut pas de soucis. Il vient de frôler la mort, il a eu à descendre un homme pour survivre, alors s'il vous plait, baissez votre arme. Je vais me retourner lentement, les mains aux oreilles. Evitez de me descendre, c'est déjà assez la mort... Et je suis probablement le seul qui peut aider tout le monde ici."
    Doucement, mes mains se levèrent et retournèrent se fixer au dessus de mon crâne. Alors que je me tournais, j'adressais quelques murmures au tireur. "Reste calme, elle a une arme, t'es de dos. Je sais que t'es pas du genre à faire confiance... Mais essaie de me croire, ça ira. Au pire, c'est moi qu'elle descendra, et tu pourras la refroidir !"
    Il sembla accepter l'argument, et ne bougea pas. Il ne posa pas ses armes, mais ne se retourna pas pour engager une fusillade.
    Je faisais donc face à la dame, qui, en effet, tenait d'une main habituée mais tremblante son pistolet...

    Contenu sponsorisé

    Re: Après la fin...

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 21 Juil - 5:21