Après la fin

Fofo privé sur le RP post apo AF


    Après la fin...

    Partagez
    avatar
    Lucia M.

    Messages : 31
    Date d'inscription : 11/11/2012

    Re: Après la fin...

    Message  Lucia M. le Jeu 15 Nov - 18:24

    "Ecoutez, madame, on veut pas de soucis. Il vient de frôler la mort, il a eu à descendre un homme pour survivre, alors s'il vous plait, baissez votre arme. Je vais me retourner lentement, les mains aux oreilles. Evitez de me descendre, c'est déjà assez la mort... Et je suis probablement le seul qui peut aider tout le monde ici."

    Après s'être retourné je pu enfin découvrir son visage. Un homme ténébreux, avec un regard plutôt calme et un air confiant. Je baissa peu à peu l'arme au niveau de mon bassin. Le seul qui peut aider tout le monde ? Le seul ? Je restais cloîtré dans l'angoisse et la méfiance. Je soutenais son regard du mien, celui ci restais sûre et dure. Davy m'avais apprit à ne jamais rien laisser paraître.

    "Si tu est vraiment le seul à pouvoir nous sortir de cette merde, je pense pouvoir t'être utile"

    Je redressais l'ensemble de mon corps et sorti doucement la carte argenté de mon service, puis la montra à l'homme.

    "Agent 13 , aux services du FBI, enchantée"

    avatar
    Barney.R

    Messages : 9
    Date d'inscription : 07/11/2012

    Re: Après la fin...

    Message  Barney.R le Sam 17 Nov - 10:32

    "Ne...bougez..plus"
    C'était une voix de femme. Elle semblait anxieuse, mais encore capable de contenir sa peur. Je savais qu'elle avait une arme, car si elle n'en avait pas, elle serait restée dans l'ombre, de peur de se faire tuer.

    Je m'arrêtais alors de marcher, sans me retourner. L'homme à mes côtés soupira faiblement puis s'adressa à la femme.

    "Ecoutez, madame, on veut pas de soucis. Il vient de frôler la mort, il a eu à descendre un homme pour survivre, alors s'il vous plait, baissez votre arme. Je vais me retourner lentement, les mains aux oreilles. Evitez de me descendre, c'est déjà assez la mort... Et je suis probablement le seul qui peut aider tout le monde ici."

    Il se retourna lentement, tout en me chuchotant quelque chose. Sans lui donner de réponse, je serrais un peu plus la crosse de mon arme. En face de moi se trouvait le bar, où je pouvais voir du mouvement.

    La femme venait de dire qu'elle était du FBI. Le FBI n'avait plus aucune autorité dans ce monde dévasté, mais je décidais de ne pas lui en tenir rigueur.

    "Très bien, agent 13. Je vais aussi me retourner, sans vous viser. Je vais garder mon bras le long de mon corps, alors faite la même chose. J'ai déjà tué un homme aujourd'hui, je ne veux pas renouveler l'expérience. Nous allions dans ce bar, en face de moi. L'homme a dit qu'il y avait du monde."

    Après quoi, je me retournais lentement, faisant face à la femme.
    avatar
    Muchon
    Admin

    Messages : 32
    Date d'inscription : 06/11/2012
    Localisation : Sur le monde

    Re: Après la fin...

    Message  Muchon le Dim 18 Nov - 17:24

    FBI... La vision de la carte déclencha quelque chose en moi. En un éclair, le mal de crâne revint, me forçant à m'agenouiller, et des images apparurent dans mon esprit. Je vis d'abord un homme, ayant l'air âgé mais en grande forme, portant un costard plus cher qu'une voiture. Il avait un regard autoritaire, des yeux bleus perçants, et n'affichait aucun sourire. Il avait la carrure d'un leader, d'un chef. Puis un autre visage lui succéda, tout aussi vieux, mais bien moins athlétique. Après un homme capable de courir un marathon, j'en voyais un qui portait bien une cinquantaine de kilos de trop. Mais ses traits étaient les mêmes, son regard aussi puissant, et ses yeux du même bleu. Ils étaient liés, j'en étais persuadé...
    Je revins chez les conscients quelques secondes plus tard. J'avais entendu les mots du type à côté de moi avant de m'écrouler, et il fallait que lui donne du crédit. Avec un peu de mal, je me remis en équilibre sur mes pieds, encore un peu chancelant.
    "Il faut qu'on retourne au bar, oui... Il y a là bas des gens susceptibles d'aider. Allons les chercher, et partons. Je sais où nous devons aller."
    Je ne le dis pas, mais il me manquait encore une information : je ne savais pas comment me rendre dans la ville que ma vision m'avait indiquée... Mais je trouverais ; je n'avais pas le choix.


    Dernière édition par Muchon le Dim 18 Nov - 17:24, édité 1 fois (Raison : Oublié un fracking guillemet...)
    avatar
    Lucia M.

    Messages : 31
    Date d'inscription : 11/11/2012

    Re: Après la fin...

    Message  Lucia M. le Lun 19 Nov - 18:47

    "Très bien, agent 13. Je vais aussi me retourner, sans vous viser. Je vais garder mon bras le long de mon corps, alors faite la même chose. J'ai déjà tué un homme aujourd'hui, je ne veux pas renouveler l'expérience. Nous allions dans ce bar, en face de moi. L'homme a dit qu'il y avait du monde."

    "Il faut qu'on retourne au bar, oui... Il y a là bas des gens susceptibles d'aider. Allons les chercher, et partons. Je sais où nous devons aller."

    Les deux hommes venaient de prendre la parole l'un après l'autre. J’aperçus enfin le visage de l'homme armé, il avait l'air de vouloir créer une entente. Ce sont les paroles de l'homme mystérieux qui m'avais convaincue. Des gens susceptibles d'aider ? Dans cette situation, toute aide était bonne à prendre. Je posais mon regard sur l'homme qui me fascinais par sa présence imposante.

    "Très bien, je vous suis. Espérons que ce voyage aboutiras à la lumière."



    avatar
    Dacre

    Messages : 29
    Date d'inscription : 06/11/2012
    Age : 26
    Localisation : Plus chez moi... Dans une ville en ruine avec des...Hum des "gens"...

    Re: Après la fin...

    Message  Dacre le Mar 20 Nov - 1:36

    Pendant que tout ce beau monde était en train de blablater je ne pus m'empêcher de remarquer le regard que me lança Jade après mon cassage la bouteille, d'un air de dire "mais qu'est-ce qu'il fait lui ? Il sont bêtes ces adultes !". J'avais l'air bien con en vérité, si jamais ça dérapait et qu'on tombait sur des gros tarés qu'est-ce que j'pourrais faire avec une bouteille de Whisky cassée ? Hein ? Ben rien ! Autant faire le cotorap' dans le champ avec les vaches...

    C'est en regardant dans la rue que j'ai remarqué un flic dans le coin, près des bennes à ordures, qui avait rendu l'âme, mais pas son arme !
    Alors que les trois autres avaient apparement baissé leurs flingues et discutaient, j'en profitai pour me faufiler discrètement à travers le bar, pour réussir finalement à atteindre les poubelles. J'ai rapidement fouillé le guss et trouvé un flingue, avec un chargeur plein, et un autre en réserve ! Quelle chance !

    Je le mis sous mon grand manteau à la Walker Texas Ranger et toujours aussi discret je fis le chemin inverse pour retourner auprès des autres à l'intérieur. Apparament ils continuaient à discuter et n'avaient même pas remarqué que j'avais bougé...
    avatar
    Jade H.

    Messages : 21
    Date d'inscription : 06/11/2012

    Re: Après la fin...

    Message  Jade H. le Mar 20 Nov - 12:16

    Ça se passait trop de choses en fait. Y a eu Gros-Cheveux qui est parti discuter dehors avec un monsieur qu'on voyait pas au début mais qui venu devant la grande fenêtre après. Il avait l'air rigolo, avec une drôle de tête un peu ronde. Là il souriait pas, mais j'étais sûre que quand il allait sourire il aurait une tête rigolote. Après y a eu une dame qui est arrivée aussi, elle a crié des trucs mais j'ai pas trop bien entendu. Ils avaient tous des pistolets comme les policiers ou les cow-boys mais au bout d'un moment ils ont tous discuté et ils les ont rangés dans leur poche.
    Y a aussi eu le paysan bizarre qui sorti fouiller des poubelles et qui est revenu tout de suite après. Il avait l'air content parce qu'il devait croire que personne l'avait vu. Moi j'l'ai vu mais j'ai rien dit.

    Pendant tout ce temps, j'avais réussi à ouvrir le truc qu'Iris elle m'avait donné. Elle était trop sympa Iris quand même. Mais comme maman elle était endormie pour toujours et que ça voulait dire qu'après elle serait morte, j'étais super-triste et j'allais pleurer tout le temps, alors c'était normal, après tout. Il fallait être très très gentil avec moi.
    Quand j'avais réussi à ouvrir le truc, j'ai vu y avait un papier plié plein de fois. Je l'ai pas déplié parce que je devais le lire que quand je serais trop trop triste mais encore plus triste que maintenant, et en plus j'avais peur de pas savoir le lire si c'était une écriture de trop d'adulte.
    J'ai plié le dessin du chat trop cool en plein de fois aussi, et je l'ai mis dans le collier et je l'ai refermé et je l'ai remis à mon cou et Iris elle m'a aidé.

    Après tout ça, les gens qui étaient dehors avec Gros-Cheveux ils sont revenus vers là où on étaient tous cachés. Ils sont entrés mais personne disait rien. C'était trop bizarre, comme si les gens ils avaient peur des autres. Moi je savais que Iris et Gros-Cheveux (il faudrait que je redemande son vrai nom) c'étaient des gentils alors j'avais pas trop peur, mais un peu quand même.
    De toutes façons j'étais trop occupée par mon problème que j'avais depuis avant, que j'y avais déjà pensé mais que je voulais pas faire la bébé. Ch'suis plus une bébé !
    avatar
    Red

    Messages : 26
    Date d'inscription : 06/11/2012

    Re: Après la fin...

    Message  Red le Mar 20 Nov - 14:15

    Lionel entra dans le bar en compagnie d'un homme et d'une femme, tous deux armés. Les sourcils froncés, des regards en coin, tout le monde affichait une certaine méfiance. Red s'était approché du comptoir peu de temps avant que le groupe ne pénètre dans le bâtiment dévasté : il espérait ainsi pouvoir se dissimuler rapidement si nécessaire.

    En effet, la situation était loin d'être rassurante. Il y avait trop de monde, il y avait trop d'armes, il se sentait menacé en permanence. Sans compter que le calmant d'Iris ne remplaçait pas une bonne injection... Tout ça irait quand même mieux avec un peu d'héroïne dans le sang, si seulement il mettait la main sur une foutue seringue. Cette pensée l'envahissait. Et pourtant, le moindre geste qu'il ferait risquait d'attirer l'attention, de le faire passer pour quelqu'un de dangereux. Tant pis. C'était ça ou rien. Il prit quelques secondes pour respirer avant de lancer :



    "J-je vais pas bien. Il faut une pharmacie."



    Sa voix avait brisé le silence oppressant et tout le monde le regardait d'un drôle d'air, comme si ses paroles n'avaient aucune place dans ce contexte. Red était paralysé et n'osait esquisser ne serait-ce qu'un mouvement. Pourtant... ce n'était pas l'envie de fuir qui lui manquait.
    avatar
    Muchon
    Admin

    Messages : 32
    Date d'inscription : 06/11/2012
    Localisation : Sur le monde

    Re: Après la fin...

    Message  Muchon le Mar 20 Nov - 20:14

    Nous étions revenus vers le bar. Hélas, la première phrase qui arriva pour nous accueillir ne fut guère joyeuse, au contraire. Une pharmacie... Je n'avais aucune idée d'où on pourrait trouver ça. Il était clairement en manque, et un sevrage trop rapide risquait surtout de lui nuire, mais il ne fallait pas qu'il reste accro.
    "Ecoute, Red... C'est pas forcément le meilleur truc à faire. On va te trouver des médocs, de quoi tenir, et te sevrer sans problèmes. Mais crois moi, c'est le moment d'en finir, c'est peut être une question de vie ou de mort, et pas que la tienne ou les nôtres."
    Je me tus un instant après ces quelques mots. Je m'étais adressé à lui, mais je visais tout le monde. J'avais déjà repéré certaines personnages qui feraient de bons compagnons, et c'était pour eux que je sous entendais ça. Mais je n'en avais pas fini...
    "D'abord, on va donc te chercher une pharmacie. Et par on, je veux dire tous ceux qui le voudront. J'en serai, bien sûr, et j'espère que les autres me suivront par la suite. Pourquoi ? Parce qu'on nous a annoncé qu'on mourrait tous si on ne faisait rien. Et je pense avoir une idée de ce qu'il faut faire, ou au moins d'où il faut aller. Alors... A tous ceux qui veulent, disons, sauver le monde, c'est maintenant ou jamais. C'est le moment de se découvrir une vocation de héros, parce qu'après il risque de ne plus y avoir de possibilités. Qui en est ?"
    avatar
    Red

    Messages : 26
    Date d'inscription : 06/11/2012

    Re: Après la fin...

    Message  Red le Mer 21 Nov - 9:54

    "Tous mourir" ? "Sauver le monde" ? Ce type était complètement dingue... quoique la situation l'était aussi. Au moins donnait-il l'impression de savoir ce qu'il faisait et il était même partant pour chercher une pharmacie. C'est tout ce qui importait à Red. Les médicaments, le sevrage, tout ça passait après. S'il pouvait se piquer il irait beaucoup mieux, et pourrait alors réfléchir posément à la suite des évènements. Peut-être "en finir" comme disait Lionel, mais pas avant d'avoir terminé ses deux flacons.

    "Si tu m'aides, je te suis." répondit-il, un peu plus détendu.

    De toute façon Red n'avait aucun objectif précis pour la suite. Si la rue était dévastée, son hall d'immeuble devait l'être également. Suivre ce gars, faire groupe avec les autres - même si certains n'inspiraient pas vraiment confiance - ne pouvaient que l'aider à surmonter les évènements. A condition bien sûr de les garder à l’œil...
    avatar
    Lucia M.

    Messages : 31
    Date d'inscription : 11/11/2012

    Re: Après la fin...

    Message  Lucia M. le Mer 21 Nov - 12:28

    J'avais suivit l'homme dans le bar, et je découvrais chacun de mes nouveaux partenaires d'infortune. J’aperçus d'abord une jeune fille, plus jeune que moi à mon humble avis, accompagnée d'une fillette. Une fillette... quelle pauvre enfant, sa place ne devrais pas être ici. Elle était jolie, avec de longs cheveux noirs, coiffés en couettes. La jeune femme blonde paraissait mystérieuse. Un assez vieil homme se tenait près d'une autre jeune femme. Cet homme avait l'air rustique, sans doute un artisan ou un paysan. Mon regard insista sur l'homme dont j'avais découvert le visage il y'as peu; il avait l'air... confiant ? L'homme aux longs cheveux et au regard envoûtant parlais à un homme. Mon approche ne les dérangea pas. Effectivement, cet homme avais l'air en mauvais état, à ce que j'en avait entendue, c'était un dépendant. Un drogué. Je me prit de pitié pour cet homme, il avais besoin de sa dose, à voir son état, tout cela était évident. J'ai entendu la voix de l'homme qui m'intriguais, dire quelque chose qui déclencha un élan d'affection en moi :

    " C'est le moment de se découvrir une vocation de héros "

    A part sauver des hommes des griffes de tueur, kidnappeur, ou assassin, je n'étais pas une héroïne. Je n'avais jamais tissé aucun lien avec une personne, malgré tout les remerciements que j'ai pu avoir. Avec personne... sauf elle, cela faisait déjà.. 12 ans? Oui, 12 ans je le croit. Et aussi, lui, Danny. Mais où êtes vous passés ? Qu'êtes vous devenus ? Il ne me reste que mes souvenirs, rien d'autre que mes souvenirs. Cette homme me rappelais la seule chose qui me rattachais à cette vie. Pour lui, c'étais sans doute le drogue. Pour moi... c'étais les retrouver. C'est sûrement la raison pour laquelle je suis devenue une agent du FBI, pour sauver. Et peut être, un beau jour, les sauver. Je me prit donc, d'une certain affection pour cet homme, une affection flou, une sorte de sentiments bizarre, mais, apaisant. Nous devions lui trouver de l'aide. Je me pencha vers cette homme, et lui tendit ma main, une main tremblante et frêle...
    avatar
    Jade H.

    Messages : 21
    Date d'inscription : 06/11/2012

    Re: Après la fin...

    Message  Jade H. le Mer 21 Nov - 13:25

    [HRP] Postage en direct live du Pôle Emploi, c'est du sérieux ! [/HRP]

    Oh purée ! La pharmacie ça m'avait fait repensé à mon truc là, qui est dur à dire. Ma maladie bizarre, là... L' "épilespie" j'crois. Maman elle voulait toujours que j'ai du médicament près de moi. Y en a des tonnes et des tonnes à la maison, et maman en a même mis dans le bureau de la maitresse à l'école, j'ai vu les boites un jour où j'étais au tableau.
    Mais comme tout était cassé partout et que je pouvais pas aller à mon école ni a ma maison, peut-être je devais aller en acheter à la pharmacie, comme l'autre monsieur malade qui s'appelait Red.

    Alors, j'ai dit :
    - Mais on a qu'à y aller touf enfemble ! Comme fa on pourra vouer à des veux et refter enfemble, parfqu'il fait peur, dehors. Et puis on pourra fe redire comment vous vous appellez touf parce que je fais plus trop bien moi...

    Tout le monde m'a regardé, même Iris La Gentille que j'étais encore dans ses bras. Eh beh quoi ? J'avais raison, non ?
    avatar
    Iris

    Messages : 20
    Date d'inscription : 06/11/2012
    Localisation : Je ne sais pas... Je ne sais plus.

    Re: Après la fin...

    Message  Iris le Mer 21 Nov - 17:12

    " Mais on a qu'à y aller touf enfemble ! Comme fa on pourra vouer à des veux et refter enfemble, parfqu'il fait peur, dehors. Et puis on pourra fe redire comment vous vous appellez touf parce que je fais plus trop bien moi..."

    L'innocence même au milieu de tout ceci... Mon dieu, pauvre enfant. Je me relevai puis d'un ton le plus posé possible dit :

    "Bonjour, je ne sais pas qui vous êtes mais honnêtement je pense qu'on s'en fou. A ce que j'ai compris vous... Tu, pas le moment de faire des formules de politesse, es une agent du FBI, et toi j'ai pas compris qui tu es, juste que tu es armé. Ceci pourrait sûrement être utile... Enfin j'imagine. Et Jade a raison, on se redira tous nos nom pour être au point ! "

    Mon regard se posa sur l'enfant et je lui lançai un sourire doux et rassurant (du moins le plus possible). L'agent du FBI et l'homme armé me laissaient perplexe. Dans un sens c'était rassurant des personnes sachant se défendre dans le "groupe", et dans un autre... Je ne sais pas... A mort ! Tous ! TOUS ! Ils te feront du mal ! Ne te laisse pas avoir, tu sais tuer, tu peux le faire... Non ! Je ne suis pas une meurtrière !Suicide toi pendant que tu le peux encore. Tu ne mérite pas la vie. Tu es une tueuse, une... Meurtrière. Tu dois mourir. Une autre voix... une autre voix ! Une autre voix était revenu... Oh mon dieu, faite qu'elle ne reviennent pas toutes, pas toutes... Partez, partez je vous en conjure...

    J'avalai rapidement un médicament afin de me calmer. Heureusement avec le temps, j'avais appris à ne pas montrer extérieurement mon angoisse lorsque que je les entends, il me reste cinq gélules. Il faut garder mes "problèmes" pour moi le plus longtemps possible. Tant que je peux raisonner, tout va bien. Je suis Iris. Tout va bien, je ne suis pas folle. Je respirais calmement puis me retournai vers Jade.

    "Tu veux marcher où tu préfère que je te porte cocotte ?"

    Il faut que je sois le plus détendu possible pour la rassurer. Il le faut...
    avatar
    Jade H.

    Messages : 21
    Date d'inscription : 06/11/2012

    Re: Après la fin...

    Message  Jade H. le Mer 21 Nov - 17:44

    - Tu veux marcher où tu préfère que je te porte cocotte ?
    - Toute feule,
    j'ai juste répondu.

    Ça faisait au moins trois mille ans que j'avais plus la poussette en plus. Et maman me portait même plus. Papa un peu des fois mais pas souvent. Alors Iris m'a lâché la main, et j'ai voulu marcher vers la porte, sauf qu'en vrai j'ai pas osé. Personne bougeait alors ça faisait bizarre si je bougeais toute seule. Après, comme personne faisait toujours rien (on aurait dit ils avaient tous encore un peu peur mais moi j'étais pas un bébé), alors j'ai dit :
    - Eh beh, on y va ?
    Et j'ai repris la main d'Iris dans ma main à moi et je l'ai tirée vers la porte et elle s'est laissé faire en rigolant.
    avatar
    Red

    Messages : 26
    Date d'inscription : 06/11/2012

    Re: Après la fin...

    Message  Red le Jeu 22 Nov - 18:06

    Alors qu'il répondait à Lionel, Red vit approcher la femme armée qui prétendait être du FBI. Il n'aimait pas les flics. Plusieurs fois il avait vu des drogués se faire coffrer, des dealers emprisonner et des réseaux de distribution démanteler. Et à chaque fois il avait dû se cacher pendant des jours puis chercher de nouveaux vendeurs.
    Mais cette fois-ci elle ne pointait pas son arme sur lui. Elle lui avait simplement tendu la main sans trop qu'il ne comprenne pourquoi. Elle tremblait elle aussi, mais son regard restait doux. Red décida de lui accorder sa confiance - avait-il vraiment le choix ? - et serra cette main pour le confirmer.

    "Eh beh, on y va ?" avait lancé la fillette avant d'emmener Iris vers la sortie.
    Jade semblait déborder d'énergie et son innocence ne collait vraiment pas à la situation. Pire encore, elle rappelait à Red sa petite sœur quelques années auparavant... Il se sentit terriblement mal.
    "Je suis avec vous, allons trouver cette pharmacie." déclara-t-il à l'attention de Lionel et de l'agent du FBI.
    avatar
    Anna O.

    Messages : 18
    Date d'inscription : 07/11/2012
    Localisation : Dans une ville en ruines

    Re: Après la fin...

    Message  Anna O. le Ven 23 Nov - 14:36

    J'allais suivre le groupe, c'est vrai, j'allais pas rester dans ce bar en ruines toute seule sans nourriture, sans rien du tout à faire à part essayer de recoller des morceaux de bouteilles ensemble... Et encore, je n'étais même pas sure qu'il y avait de la colle ici.

    "Je vous suis, dis-je d'une voix un peu trop enthousiaste à mon gout, je m'appelle Anna. Il y a plusieurs pharmacies ici, dont une pas si loin que ça, elle est à trois rues d'ici, sur notre droite."

    Ah bon ? Ah ouais peut être...
    avatar
    Lucia M.

    Messages : 31
    Date d'inscription : 11/11/2012

    Re: Après la fin...

    Message  Lucia M. le Ven 23 Nov - 21:13

    "Je suis avec vous, allons trouver cette pharmacie."

    L'homme m'avais serré la main. Une main froide, mais, pourtant, une chaleur s'en dégageais. Je l'aidais à se relever doucement et lui adressa le plus doux de mes regards, avec un léger sourire. Pourquoi soudain un tel élan d'affection ? Moi qui étais si retirée du monde des sentiments. Ce sentiment me calmais, m'apaisait, même si cet homme était mal. J'éprouvais alors un sentiment maternel, un sentiment qui me dictais de devoir protéger cet homme. Tout étais flou, si flou. Je voyais les cicatrices ardentes et encore très prononcée de celui ci. Il devais sans doute se méfier d'une personne tel que moi, ce que je pense, est normale. C'est alors que je prononça ces mots :

    "Ecouter, n’ayez crainte, je ne vous veux aucun mal. Je ne lèverais pas mon arme sur vous, et je ne vous ferais aucune menaces, sauf si la situation dégénère complètement. Cela... cela vous.. cela te parais sûrement étrange mais je comprend ton addiction et je comprend ton besoin, enfin, c'est différent. Je ferais mon possible pour tous vous aider, mais surtout pour t'aider. Je m'appel Lucia, et toi ? Et cette fillette à raison, nous devrions sortir de là"

    Mes yeux restèrent fixer sur son regard vide.
    avatar
    Red

    Messages : 26
    Date d'inscription : 06/11/2012

    Re: Après la fin...

    Message  Red le Ven 23 Nov - 21:56

    L'agent ne lui avait pas seulement tendu la main pour lui prouver sa confiance, mais aussi pour le relever. Elle avait une certaine force mais n'en laissait rien paraître.

    Je ferai mon possible pour tous vous aider, mais surtout pour t'aider. Je m'appelle Lucia, et toi ?


    Sa voix était douce, elle souriait même... cet élan soudain d'affection le surprit. Tout le monde semblait étrangement décidé à l'aider, lui qui avait sombré dans la drogue depuis des années, puis été considéré comme un moins que rien, un marginal. Les seuls regards qu'on lui jetait habituellement reflétaient davantage la haine que la pitié.

    "... Eric. Mais depuis quelques temps tout le monde me surnomme Red."

    Il avait répondu spontanément, un peu trop même. Il eut l'impression d'en avoir trop dit. Mais elle lui avait assuré qu'elle le protégerait de toute façon ; elle pouvait bien connaître son prénom.
    Une nouvelle voix dans son dos l'interpella : une autre femme disait savoir où trouver une pharmacie et désirait les accompagner. Les volontaires se faisaient de plus en plus nombreux et, malgré son mal-être, Red reprit l'espoir d'aller un peu mieux.

    avatar
    Iris

    Messages : 20
    Date d'inscription : 06/11/2012
    Localisation : Je ne sais pas... Je ne sais plus.

    Re: Après la fin...

    Message  Iris le Dim 25 Nov - 12:25

    Jade avait pris ma main et m'avait tirer vers la sortie d'un air si sérieux et décidé que je ne pus m'empêcher de rire. Un vrai rayon de soleil cette petite. "Attends p'tit chaton, faut que je demande un truc avant !" lançais-je à Jade d'un air calme, presque enjoué. Je m'approchai de Lucia et lui murmurai à l'oreille : "Ecoute, je peux me défendre et je sais utiliser un flingue. Je supporte pas l'idée d'être un boulet qu'on doit protéger, je veux aider ! Tu pourrais m'en prêter un tu pense?..." Je n'étais pas certaine que ce soit une bonne idée, mais avais-je le choix ? Je venais de prendre un médicament donc pour l'instant aucun problème, et avec un peu de chance à la pharmacie il y en aura d'autre. Positiver, il faut positiver ! J'attendais la réponde de Lucia qui semblait réfléchir. Je comprenais, ce n'est pas un choix facile à faire, et elle aurait toutes les raisons de refuser, prions pour qu'elle accepte.
    avatar
    Lucia M.

    Messages : 31
    Date d'inscription : 11/11/2012

    Re: Après la fin...

    Message  Lucia M. le Dim 25 Nov - 17:11

    "... Eric. Mais depuis quelques temps tout le monde me surnomme Red."

    L'homme s'étais décidé à me révéler son nom. Une bonne chose, car il avait à présent l'air hésitant. J’essayais de le rassurer avec mes regards, et resta auprès de lui. Je l'observa longtemps sans qu'il sans aperçoive. Mais la jeune femme vint s'adresser à moi.

    "Ecoute, je peux me défendre et je sais utiliser un flingue. Je supporte pas l'idée d'être un boulet qu'on doit protéger, je veux aider ! Tu pourrais m'en prêter un tu pense?..."

    Prêter mon beretta ? Jamais je ne prêterais mon bijou, le seul objet qui me relie encore à lui, et une telle arme! Pour moi, cette arme c'était tout mes souvenirs passés à ces côtés, tout mon apprentissage, toute mon adolescence, mon tout. Il vivait encore à travers lui, et je perpétuais la tradition qu'il avait fondé. Sauver même au prix de sa propre vie. Je lui lançai un regard étonné, et prit la parole : "Désolé, je n'ai pas ce dont tu as besoin"

    Après cette phrase - certes froide - je prit soin d'attacher mes cheveux en queue de cheval avant de regarder plus attentivement les êtres qui m'entourait...

    avatar
    Anna O.

    Messages : 18
    Date d'inscription : 07/11/2012
    Localisation : Dans une ville en ruines

    Re: Après la fin...

    Message  Anna O. le Lun 26 Nov - 19:55

    Je sortis du bar avant tout le monde, mon regard se porta au loin, de la fumée noire s'élevait vers l'est, au niveau de la zone industrielle. Tout était noir de suie, de traces de feux et d'explosions sur les murs, des voitures se trouvaient là, surement renversées par le souffle de l'explosion, des débris de fenêtres scintillaient dans la rue. En si peu de temps, la ville avait complètement changé, d'ordinaire grouillante de vie, si bruyante en semaine... Tout était maintenant affreusement calme, affreusement mort.
    Mais que s'était-il passé ? Je n'avais pas la réponse, personne ici ne l'avait. Mais une chose était sure, nos vies allaient changer, elles changeaient déjà.
    Une gamine avait perdu sa mère, un junkie allait devoir se rationner - encore fallait-il qu'il trouve quelques doses - on avait tous perdu nos vies, et la plupart de nos souvenirs.

    Bon ! J'allais pas m'éterniser ici, à penser ce qu'aurait pu être mon train-train quotidien si tout ceci n'était pas arrivé !
    On en était tous au même point, enfin à peu de choses près, et on comptait tous trouver cette fameuse pharmacie !

    "On y va alors ?, dis-je en regardant ma montre, Parce qu'elle va bientôt fermer la pharmacie !"


    avatar
    Jade H.

    Messages : 21
    Date d'inscription : 06/11/2012

    Re: Après la fin...

    Message  Jade H. le Mar 27 Nov - 17:23

    La dame qui avait dit qu'elle s'appelait Anna elle a fini par sortir, pendant que Iris elle disait un truc à la dame que j'crois qu'elle était comme un policier. Après on est sorties aussi, Iris et moi, avec Anna, et après les autres aussi.

    Anna elle avait dit qu'elle savait où elle était la pharmacie mais pourtant elle bougeait pas. Elle regardait partout, comme si en fait elle savait pas où c'était.
    C'est vrai que je reconnaissais plus rien, alors que j'étais déjà venue plein de fois ici avec maman... Tout était cassé.
    avatar
    Iris

    Messages : 20
    Date d'inscription : 06/11/2012
    Localisation : Je ne sais pas... Je ne sais plus.

    Re: Après la fin...

    Message  Iris le Mer 28 Nov - 10:51

    "Désolé, je n'ai pas ce dont tu as besoin."


    La voix de la jeune femme me procura un frisson. Un voix calme, posée, strict. Mais aussi douce et rassurante à la fois... Sa réponse pourtant sèche me rassurai, sûrement car cela prouvait sa force et son calme. Tout ce que je n'avais pas... Mais dans un sens c'était bien, tout le monde se complétait. Notre groupe était vraiment hétérogène et intéressant.

    Un soupir de Jade me sortis de mes pensées. Personne ne bougeait vraiment, comme si nous attendions que quelqu'un prenne les devants. Jade semblait agacée de cette attente, je décidai donc de prendre la parole :

    "Alors... On y va ?"

    Je posai bien évidemment la question à tout le groupe, mais plus particulièrement à Lionel. C'était celui qui ressemblait le plus à un leader après tout...
    avatar
    Anna O.

    Messages : 18
    Date d'inscription : 07/11/2012
    Localisation : Dans une ville en ruines

    Re: Après la fin...

    Message  Anna O. le Mer 28 Nov - 16:23

    Je me mis en route sans plus attendre.
    Sans vérifier si les autres me suivaient, j'examinai les alentours, essayant de me repérer. J'étais sure que la pharmacie n'était pas loin... par là bas.
    Il nous fallait nous dépêcher, nous n'étions surement pas les seuls survivants par ici, et encore moins les seuls à avoir repris conscience.
    Je me frayai un chemin entre les carcasses de voitures, bifurquai à gauche, puis à droite deux petites rues plus loin. Pour tomber devant la pharmacie.
    La vitrine avait été épargnée, surement grâce à son orientation. Il ne semblait pas y avoir de présence à l'intérieur.
    Mais je ne rentrai pas, j'attendis, dissimulée derrière un tacot, que les autres daignent arriver.


    avatar
    Muchon
    Admin

    Messages : 32
    Date d'inscription : 06/11/2012
    Localisation : Sur le monde

    Re: Après la fin...

    Message  Muchon le Mer 28 Nov - 17:10

    Tout le monde voulait partir depuis longtemps, mais personne n'osait. J'avais réuni tout le monde, je n'estimais pas avoir à lancer la marche, mais plutôt à la fermer. Ainsi, c'est la jeune Anna qui s'élança la première, forçant tout le monde à suivre. Et tout le monde le fit. Le paysan, la gamine et sa nouvelle protectrice, la fliquette, le drogué, le jambe-de-bois. Et, derrière tout ce petit monde, moi. Il était temps qu'on y aille !
    Au pas de course, nous restâmes derrière la guide, et nous arrivâmes rapidement devant ce qu'il restait de la pharmacie. Une fois devant, nous nous regardâmes tous, comme des chiens de faïence. Utile...
    "Allez y, je reste devant pour surveiller, on sait jamais qui peut arriver. Dépêchez vous, faut qu'on se tire de ce trou."
    avatar
    Lucia M.

    Messages : 31
    Date d'inscription : 11/11/2012

    Re: Après la fin...

    Message  Lucia M. le Mer 28 Nov - 17:32

    Tout le monde suivait Anna, qui avais l'air déterminée et sure d'elle. Mes douleurs étaient de plus en plus intense, mes pieds brûlaient. Je restais calme et ne laissait rien paraître, comme toujours. L'intriguant homme avait prononcé ces mots :

    "Allez y, je reste devant pour surveiller, on sait jamais qui peut arriver. Dépêchez vous, faut qu'on se tire de ce trou."

    Mon regard s'attarda sur l'homme et je restais au dehors de la pharmacie. Je décidais d'aller l'aider à tenir la garde, même si je pense qu'un danger n'étais pas imminent,vu la situation. Ce fut surtout un prétexte pour me retrouver seule avec lui. Ses cheveux m'intriguait et regardait sa tignasse, laissant échapper un rire très discret :

    "Je sais que ce moment est mal choisit, mais, je pense qu'on va être ensemble longtemps dans cet galère, et j'aimerais savoir quel est ton nom"

    Ma voix était redevenue calme et posée, et mes yeux ne quittèrent ses lèvres, en attente d'une réponse.


    Contenu sponsorisé

    Re: Après la fin...

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 20 Nov - 21:51